Les activités d’un community manager

Les activités d’un community manager

Le community manager travaille sur différents aspects: surveiller les marques ou les entreprises qu’il sert l’animation communautaire pour susciter l’engagement, fidéliser le public et atteindre de nouveaux objectifs. Voici une liste de 9 activités du community manager.

1. Gérer une entreprise ou une communauté de marques

Les communautés en ligne sont des communautés personnelles formées sur Internet autour de produits / services pour partager leur enthousiasme pour la marque, l’expérience utilisateur et le soutien au fonctionnement du produit. La communauté se forme principalement sur la base des réseaux sociaux.

La tâche des community managers est de gérer, éduquer et aider les communautés en ligne. Le gestionnaire de communauté comprend et soutient les membres de la communauté de manière désintéressée, recommande des outils, propose des solutions, aide et coopère avec des personnes qui ne travaillent généralement pas en étroite collaboration avec les utilisateurs finaux.

2. Écouter et comprendre les besoins des clients

Pour toucher le public de la communauté, le CM doit connaître ses participants! Nous sommes dans une ère de division croissante. La valeur de la confiance et de l’attention est cruciale. C’est pourquoi l’écoute devrait être la première méthode. Le community manager comprend parfaitement les caractéristiques de chaque produit de l’entreprise et la valeur de la marque, il connaît l’écosystème environnant et son impact sur l’entreprise.

3. Enquêter et analyser les concurrents

Le concurrent introduit-il des stratégies innovantes ou de nouvelles fonctionnalités? Sachez que cela peut distraire la communauté en ligne! Rechercher, analyser, tirer des conclusions et agir: imiter le produit ou le marketing d’un concurrent n’est pas toujours le meilleur choix pour votre entreprise. Recherchez un contenu ou une expérience plus intéressant!

4. Gérer l’identité numérique de l’entreprise / de la marque

Le community manager est la voix de l’entreprise. Lorsqu’il parle à ses amis, ils peuvent immédiatement sentir qu’il est sincère avec eux. C’est pourquoi toutes les informations doivent inspirer confiance et assurance tout en respectant la vision de l’entreprise. Ils doivent communiquer dans le bon ton!

5. Écoutez les clients en ligne

Le client d’abord! Anciens principes de marketing qui devraient être cités dans le guide de tout gestionnaire de communauté. Il doit être prêt à entendre ce que nos utilisateurs disent de la marque et de leur expérience avec nos produits. La réponse n’est-elle pas encore prête? Essayez de trouver une solution le plus rapidement possible, puis criez!

6. Suivre et analyser des données statistiques pertinentes

Il existe de nombreuses façons de mesurer la santé de la communauté numérique, mais la première étape consiste à définir des paramètres d’analyse ou KPI (Key Performance Indicators). Le suivi et l’analyse des résultats des actions entreprises sont essentiels pour comprendre la direction à prendre en matière de gestion communautaire. Cela doit être fait sur une base régulière et nécessite une compréhension approfondie de notre communauté numérique. La santé de la communauté ne doit pas seulement être mesurée par des données statistiques, mais aussi par la valeur ajoutée apportée aux utilisateurs.

7. Impossible d’ignorer le référencement et le trafic organique

Lorsque le CM crée un contenu de qualité, il doit également tenir compte de son impact sur les moteurs de recherche et le web. Y a-t-il des experts en référencement dans l’équipe qui peuvent aider? Le bouche à oreille est très bon dans le «monde Internet», mais le facteur supplémentaire du réseau est la recherche, c’est là que le référencement peut certainement nous aider.

8. Il est le porte-parole et le rédacteur de l’entreprise dans les médias et les blogs

À mon avis, c’est la partie la plus intéressante de cet excellent travail. Lorsque le CM prend le stylo (ou le clavier), il a la possibilité de libérer sa créativité pour apporter tout contenu de vie qui peut augmenter la valeur de la marque, toute stratégie marketing et tout engagement. Il ne faut pas de toujours respecter le ton professionnel (voir ci-dessus). Un vrai Community Manager suivra le blog de l’entreprise et fera tout son possible pour aider la cause.

9. Gérer les situations de crise et la e-reputation

Le CM peut améliorer la valeur du produit et de la marque. Mais il peut aussi commettre des faux pas involontaires qui pourraient se retourner contre l’entreprise.

En s’inspirant de toutes ces études de cas, il est toujours préférable d’analyser comment SES collègues ont réussi à se sortir de situations de crise. Et évitez de faire le même faux pas !

10. Les Community Managers se mettent à jour et s’adaptent aux nouvelles tendances Internet

Connaître à l’avance les tendances du marché et s’adapter aux changements sont des aspects fondamentaux des community managers. Afin de gagner le défi marketing, les gens doivent s’efforcer de trouver un équilibre entre les besoins des utilisateurs, les objectifs et la mission et les valeurs de l’entreprise. De nos jours, une approche multidimensionnelle est nécessaire et une approche flexible est nécessaire pour s’adapter aux nouveaux développements des TIC et du commerce électronique.

Laisser un commentaire

12 − trois =